Page d'accueil C'est quoi un camp?

     C'est pour qui?

  Témoignages       Feuille d'inscription au camp Carte routière Camps

 

Camp: Chanter la vie, les 21, 22 et 23 janvier 2011

 "Je cherche le haut de mes bas!"

 Dans ces camps, les jeunes se découvrent et veulent aller plus loin dans leur démarche de vie soit à l'école ou dans leur famille.

   

            Village des Sources RESMAVIC

Témoignages des participant-e-s:

Bon, je vais vous parler un peu de moi. Cette fin de semaine, j’ai appris à ne pas être gênée envers les autres et aussi, si je veux plus d’ami-e-s,  je dois faire les premiers pas pour accéder à ces personnes. J’ai aussi appris à respecter les autres et bien m’amuser mais pas m’énerver et retirer mon masque si j’en ai un. 11 ans              

Je retourne chez moi avec un petit peu plus d’amour et de respect envers moi et les autres. J’ai aimé partager les pierres que j’avais sur le cœur. Ça m’a fait du bien. J’ai aimé ma fin de semaine, c’était très spécial. Je me suis dépassé dans mes émotions et mon caractère. J’ai fait mon leader toute la fin de semaine et je souhaite faire le camp de leadership car je vais en apprendre davantage. Mon silence était très intéressant car je sentais mes proches qui sont décédés à mes côtés comme s’ils voulaient me parler. Je retourne à la maison avec gros d’amour. Merci aux animateurs et à tout le monde. Je vous aime. P.S. J’espère faire plus de pas et moins me choquer vite. 17 ans

Je retourne avec le sourire aux lèvres. J’ai aussi appris que pardonner est la meilleure vengeance. À partir de maintenant, je vais prendre mes responsabilités et faire mes choix.  11 ans

Ça m’a fait du bien quand de nouvelles personnes que je ne connaissais pas sont venues me voir. Je vais essayer de prendre sur moi quand je suis nerveuse et j’ai mal au cœur en présentant mes projets devant ma classe. C’est dur de trouver le haut de mes bas, mais quand on réussit, on se sent bien.   13 ans

Ce que j’ai appris pendant mon camp, c’est que la seule personne qui peut apporter ton bonheur, c’est toi-même. La vie est un choix, pas un cadeau.   16 ans

Moi, j’ai appris qu’il ne fallait pas garder les roches dans notre cœur. J’ai aussi appris à connaître d’autres personnes, qu’il fallait les respecter et leur faire confiance. J’ai aussi réalisé que Chanter la vie  c’était ma 2ième famille.  10 ans 

Cette fin de semaine, ça n’a pas été comme les autres. Je n’ai pas écouté beaucoup puis j’ai parlé beaucoup. J’aime être ici, ça me fait chaud au cœur. On a fait de la raquette et on a fait une fête de neige.   12  ans

J’ai appris que les pierres, ça m’a permis de me vider le cœur. Ça m’a aidé à mieux écouter. Chanter la Vie, ça me donne de meilleures notes à l’école.  10 ans

Durant mon camp, j’ai appris que tout le monde est différent et qu’il faut les respecter. On a tous des pierres dans notre cœur et c’est important de les lancer dans un lac ces pierres-là. Moi, je les ai lancées dans le lac du Village des Sources. Et je peux vous dire que j’ai trouvé le haut de mes bas.  12 ans

 Je retourne chez moi avec mon cœur plein de joie, de paix, d’amour et d’amitié. À Chanter la Vie, j’ai vécu des affaires merveilleuses. Il y avait beaucoup de personnes que je ne connaissais pas, mais j’ai appris à les connaître. J’ai appris à ne pas rire des personnes qui ont de la difficulté dans la vie. J’ai aussi appris qu’il y avait des hauts et des bas.  11 ans

Pendant mon camp, il s’est passé beaucoup d’émotions. J’ai eu de la tristesse, de la joie et d’autres sentiments. Avant, j’ai eu des amies qui ont ri de moi. J’ai perdu ma confiance en moi. Je me maquillais pour les autres. J’me trouvais pas belle. J’ai commencé à changer mais c’est difficile : je parle dans le dos des autres, je ris de mes profs à part une. J’ai ignoré des gens qui voulaient être ami-e-s  avec moi ; j’ai eu une retenue et j’ai été méchante avec ma mère et mon frère. Je me  sens tellement mal, je veux changer. J’ai tellement été blessée que je blesse du monde. J’ai pardonné à mon demi-frère de m’avoir abusée. J’ai fait un accident de voiture et ma maison a été inondée. J’ai été obligée de vivre avec et j’ai vu qu’il a changé. 15 ans

Je me suis beaucoup dégênée, car au début j’étais tellement timide. J’ai aimé danser et je me suis laissée emporter par la musique donc j’ai eu du plaisir. Mon niveau d’endurance a augmenté en allant en raquettes : il faisait beaucoup froid car je n’avais pas mes culottes de neige mais malgré cela, j’ai aimé la marche. Ça m’a relaxé et par la suite, on est allé, dans la nature, à un endroit magique où on a fait le silence. J’étais tellement bien et profonde dans le silence que, pour un moment, j’ai oublié le froid et j’ai pu me concentrer pour vivre mon silence. La soirée des étoiles, je l’ai trouvée vraiment spéciale, de tous se dire de belles choses. Cela me touche et m’a appris à ne pas avoir de préjugés. L’œil de pirate m’a appris à voir les gens autour de moi avec les yeux bien ouverts et d’écouter avec le cœur. J’ai appris et je me suis améliorée. Je vous aime beaucoup.   15 ans   

J’ai appris de ne pas parler au monde quand ce n’est pas le temps et ne pas faire des back flips quand ce n’est pas sécuritaire. Le Village des Sources m’a beaucoup aidé à écouter et à moins niaiser.  15 ans

J’étais une chenille, mais je me suis retrouvée comme si j’ai ouvert mon cocon pour voler en liberté.  11 ans

Je retourne avec le cœur plein d’amour et de bonheur en moi. J’ai appris que même si la personne est laide, grosse, etc., il faut aller lui parler pareil car on sait qu’elle a un grand cœur en elle comme tous les autres. Ne pas juger la personne, lui parler et apprendre à la connaître. Ça m’a fait du bien de parler de mes peines à tout le monde et je me sentais vraiment écoutée. Je suis fière de moi car je me suis dépassée.   11 ans

J’ai appris qu’il ne faut pas faire des choses qui ne sont pas appropriées. Aussi que dans la vie, il y a des hauts et des bas. Je me suis fait plusieurs ami-e-s au camp Chanter la Vie. Avant de vivre ça, je me chicanais avec tout le monde. Avec Chanter la Vie, j’ai mieux connu les gens et la vie.   10 ans

J’ai réussi un silence. J’me sentais bien. J’ai aimé marcher en raquettes car c’est la première fois que je le faisais. Je suis fier de moi.  10 ans

Je retourne chez moi avec de la paix. Je suis un peu déçue de moi-même. Cette semaine, à l’école, quelqu’un m’a fait de la peine et quand ici je parlais pendant que ce n’était pas le temps, c’était plus fort que moi, je ne pouvais pas arrêter. Je me sens mal à cause de cela. J’aime beaucoup tous les moniteurs de Chanter la Vie parce qu’ils, elles sont tous très gentils. J’aime beaucoup être avec les gens qui font les camps parce qu’avec eux, je peux être comme je suis vraiment, sans changer ma personnalité. Je sais que je me fais toujours respecter à toutes les fois que je participe. Ça me fait du bien de savoir qu’il y aura toujours quelqu’un  à qui je pourrais toujours me confier (Chanter la Vie). Au camp, on peut rencontrer des personnes qui ne riront pas de nous quand on leur parle. J’ai appris que c’est peut-être la plus petite personne qui porte le plus gros trésor dans son cœur. Dans la vie, chaque personne porte des pierres sur son cœur. Chanter la Vie peut nous aider à surmonter des étapes très difficiles, mais c’est sûr que ça ne pourra pas nous faire oublier totalement nos peines parce qu’elles sont faites pour être là. Chaque personne a sa vraie personnalité et elle est belle au fond de son cœur. 13 ans

J’ai appris que la vie n’est pas facile. Depuis que je viens à Chanter la Vie, ma vie a changé. Je fais de bonnes notes à l’école.  11 ans

J’ai appris à dire ce que je pense, dire les vraies choses de la vie et parler avec des vrais gens qui me respectent pendant tout le camp. Ça m’a aidée beaucoup à ne plus être gênée et dire ce que je ressens dans mon cœur et enlever mon stress et ma peine. J’ai vraiment aimé mon camp à part ce qui est arrivé mais le prochain, ça va aller mieux pour vivre de la joie et du bonheur. Je veux revenir et pour moi, vous êtes ma vraie famille. Je vous aime fort et vous dis un gros merci. Je n’ai plus peur de dire ce que je ressens. Merci.    16 ans

Ça faisait la première fois que je venais participer à un camp Chanter la Vie. Je croyais repartir avec mes valises mais je repars aussi avec de la joie dans le cœur. Parfois, on a dans le cœur des pierres, des tristesses, de la colère, etc. C’est parfois difficile d’enlever la pierre mais c’est encore plus dur d’enlever la marque. Tu peux peut-être en enlever une partie mais il en restera toujours une petite marque gravée dans ton cœur.    9 ans

C’est très le fun de rencontrer du nouveau monde. Le silence, j’ai trouvé ça plate mais le fun d’avoir arrêté de parler pour un bout de temps.  15 ans

J’ai appris qu’il faut avoir du respect. Je retourne avec de la matière. Celle qui m’a  fait du bien est une bonne fille parce qu’elle  a été fine avec moi et avec tous les autres. Je suis fière de moi parce que j’ai été fine avec les autres. Je me suis dépassée pour ne pas faire comme les autres qui ont dit des affaires qui font de la peine.  9 ans

Je retourne chez moi avec moins de gêne, beaucoup plus de patience. J’ai appris à vider mon cœur de toutes les pierres que je peux avoir. J’ai aussi appris que chacun de nous est une personne spéciale. En me vidant le cœur, ça m’a fait un très grand bien. J’ai senti que tout le monde était là pour m’écouter et m’encourager. Quand j’ai osé dévoiler ce que j’avais en dedans, ça m’a fait du bien parce que d’habitude, je suis très gênée de parler à beaucoup de gens. Je suis fière de moi.  14 ans

Moi, je vais partir avec de la fierté, avec mon cœur rempli de bonheur et avec beaucoup d’amitié. Et si j’avais à revivre cette expérience d’une autre manière, je dirais yes à fond. Pendant cette fin de semaine, j’ai passé un merveilleux temps avec vous, surtout les silences et les jeux. Aussi, je me suis fait beaucoup d’ami-e-s qui peuvent me comprendre et qui ont du cœur pour ceux qui ont le cœur brisé.  12 ans

Moi,  je retourne avec plus de joie et plus de bonheur. J’ai aussi appris que, dans la vie, il ne faut pas avoir de masque, il faut être soi-même. Avant de venir à Chanter la Vie, mon cœur était noir, plein de grosses pierres lourdes et je ne savais pas comment m’en débarrasser tellement c’était lourd. Mais, depuis que je suis à Chanter la Vie, mon cœur est plein de belles couleurs. Je vous aime Chanter la Vie.    11 ans

Moi, pendant mon camp, j’ai passé du bon temps avec vous. J’ai fait un beau silence, calme et beau dans la neige. Quand on se battait dans la neige, j’ai beaucoup aimé ça. Il y avait de bons repas. J’ai aimé ça quand Valérie et Amélie nous ont chanté une berceuse qui nous a fait relaxer.  11 ans

J’ai jamais vécu un camp comme ça. Ce camp m’a sauvé la vie. Je vois la vie comme un nuage qui se promène dans le ciel, tout relaxé. Je me suis surpassé et j’ai trouvé des facettes ou des choses que j’ignorais que je possédais. J’ai connu de nouvelles personnes que je ne regrette pas du tout d’avoir rencontré. J’aimerais les rencontrer encore car ce sont de très bonnes personnes. En gros, ça veut dire que ce camp a changé ma vie, Je la vois beaucoup plus belle. Merci infiniment. Je veux en vivre d’autres de ces camps pour que je puisse en découvrir plus sur moi et les autres. Merci infiniment.  16 ans

J’ai appris que l’apparence n’a pas d’importance, que le physique, ce n’est rien du tout comparé à ce qui se passe en dedans des autres. Il faut chercher le positif du négatif. Dans la vie, il y a des bouts plus difficiles et des bouts plus faciles et toute expérience a une leçon de vie.   13 ans

Moi, ce que j’ai aimé faire, c’est le silence. Je me suis collé l’oreille proche d’un arbre qui semblait mort et je n’entendais rien. Je n’entendais pas de vie. Ensuite, je me suis collé auprès d’un arbre qui semblait être vivant et on entendait de la vie comme ma vie maintenant.   13 ans

Moi, j’ai appris que dans la vie, l’amour, l’amitié et la famille sont importants. Le silence m’a fait me rappeler mon cousin qui est mort. J’ai aidé à Mélanie et ça m’a fait du bien. La vie est importante parce qu’elle nous aide puis Il nous surveille quand on a besoin de Lui puis quand on a de la misère, Il nous aide aussi. Je veux être une bonne adolescente. Quand on va mourir, on va garder toutes les personnes importantes dans notre cœur. Les morts sont comme des ami-e-s pour nous et des cousin-e-s. Les morts nous aident dans notre vie.    8 ans  

J’ai appris que quand je fais la vaisselle, de ne pas exagérer avec la broue  et de s’amuser quand c’est le temps de s’amuser.  Mais quand même, on a eu du fun.   11 ans 

Jean-Guy, je t’aime beaucoup et tu as un bon cœur. J’ai découvert que j’ai un bon cœur moi aussi. J’aime Chanter la Vie, parce que j’aime venir aux camps et faire le voyage avec tout le groupe pour changer et guérir les gens malades ou blessés.   18 ans

Quand j’ai été marcher en raquettes, ça m’a appris que chaque pas que je fais me montre qu’il y a une place dans la vie. J’ai compris que de blesser une ou des personnes que l’on aime peut le ou la marquer à jamais. J’ai appris aussi qu’il n’y a  pas de violence dans la vie et que celui qui fait de la violence est prisonnier de plusieurs couches de pierres et qu’il veut juste faire de gros, gros problèmes inexplicables. J’ai réussi à développer plus de confiance et à décrocher le mauvais. Je me suis dit que je mets le mauvais dans de l’eau chaude pure et que la vapeur met le mal et ensuite je mets le mal et une vapeur blanche est pleine de positivité.   16 ans

Moi, ce que j’ai appris pendant mon camp, c’est que le respect se donne à n’importe qui que ce soit: petit, gros ou mince, etc. Si tu donnes du respect, tu vas en recevoir à ton tour. Moi, j’aimerais faire partie du camp de leadership car je sais que je parle beaucoup, mais dans le fin fond de moi, je suis bonne, fine, intelligente et dynamique. Et cette année, j’aime beaucoup le thème du camp : Je cherche le haut de mes bas. Car dans la vie, on n’a pas seulement des hauts, on a beaucoup de bas. Moi, dans ma vie, ça ne va pas très bien car j’ai beaucoup de misère à vivre sans mon père à mes côtés, mais même si je le vois des fois, c’est quand même dur pour moi car il me manque beaucoup.  Même s’il ne me parle presque plus, je vais toujours l’aimer car c’est mon père. Ce que j’ai aimé pendant mon camp, c’est quand on a fait le silence car je me rendais compte que j’étais une fille formidable et que je m’aime comme je suis. Je remercie beaucoup l’équipe de Chanter la Vie ,car ils m’ont aidée et ils vont encore le faire.  12 ans        

Mon Dieu, que j’ai été émerveillée lorsque j’ai vu le cheminement des jeunes durant cette fin de semaine! Chapeau à tous ceux et celles qui ont osé ouvrir leur cœur et partager leurs pierres. Moi, ça m’a fait grandir encore plus de voir des jeunes si blessés qui se sont transformés en merveilleuses personnes. Des anges du ciel… Je me considère chanceuse de cheminer avec eux… Ces enfants, ces ados sont GRANDS.       Adulte

 

 
    Webmestre: Rachel Cyr