Home page En savoir plus
Plan du site
identification
   

Le vieillissement

   
 

QU’EST-CE QUE LE VIEILLISSEMENT ?

C’est l’ensemble des phénomènes qui altèrent progressivement les cellules de l’organisme. Notre longévité est tributaire :

  • De facteurs internes qui participent au vieillissement programmé sur lequel notre action est limitée .
  • De facteurs externes qui sont des facteurs gérables sur lesquels nous pouvons être très actifs.

LES FACTEURS INTERNES

  • Le code génétique : nous sommes programmés par notre code génétique hérité de nos parents et aïeux. Chaque parent nous a doté d’un patrimoine qui rend chacun de nous unique.
  • Les erreurs de duplication : celles de nos cellules qui se renouvellent en se divisant et en gardant chacune une copie du patrimoine génétique. C’est la duplication lors de laquelle  se glissent  régulièrement des erreurs de transcription. L’accumulation des erreurs rend la cellule non viable.
  • Les radicaux libres d’origine interne : ils sont à l’origine du stress oxydatif qui est impliqué dans l'apparition de certaines maladies (maladie d’Alzheimer, maladie de Parkinson, cataracte, cancer…). Le système de défense de l’organisme passe par les antioxydants. Il est donc impératif d’apporter à l’organisme suffisamment d’antioxydants pour conserver un bon potentiel immunitaire.

LES FACTEURS EXTERNES

  • Les radicaux libres externes : résultent des processus naturels de la respiration et de la production d'énergie par l'organisme ,augmentés des agressions produites par les UV, la pollution, le tabac, l’alcool, les produits chimiques etc ...
  • Un rythme biologique perturbé : en premier lieu , le sommeil est un élément déterminant sur lequel il faut être vigilant .
  • Les erreurs nutritionnelles : notre alimentation peut être  déséquilibrée si l'on omet de respecter les principes 'basiques'  ( consommation de fruits et légumes frais  etc..): surchargée en graisses saturées  et en sel , sub carencée en vitamines et oligo éléments etc..
  • Les traumatismes physiques et psychologiques répétés .

LES CONSEQUENCES DU VIEILLISSEMENT

Avant tout le vieillissement se traduit par diminution du tonus, une plus grande difficulté à récupérer après un effort et des capacités d’adaptation plus faibles.

Cela est la conséquences de divers phénomènes :

  • La fibrose : c’est la transformation de nos fibres élastiques en fibres rigides. Ceci est la cause de l’apparition des rides de vieillesse ainsi que de l’artériosclérose qui durcit la paroi des artères ( l’athérosclérose correspond aux dépôts de cholestérol). Le rôle de la circulation sanguine est essentiel car les vaisseaux apportent les nutriments aux organes. De plus, une mauvaise irrigation locale génère une inflammation productrice de radicaux libres.
  • Les rétractions : se manifestent au niveau des articulations. Les muscles qui se rétractent brident les articulations. Elles deviennent moins fonctionnelles car elles perdent leurs amplitudes. Cela se voit nettement au niveau des épaules et de la colonne vertébrale.
  • L’atrophie : est une diminution du volume des organes. La matière noble est remplacée par du tissu de rembourrage. L’organe est alors plus fragile et moins performant. C’est net pour les muscles qui perdent de leur force et pour le cerveau. Ce dernier possède cependant une forte capacité d’adaptation. C’est alors rassurant de penser que son déclin peut-être ralenti par un entraînement et un régime adaptés.
  • La diminution de la production hormonale : sa conséquence est l’apparition de fatigue, de troubles du caractère…La prise d’hormones de synthèse doit être réservée aux pathologies, mais la phytonutrition est un bon moyen d'améliorer le régime alimentaire pour limiter ses effets physiologiques.
  • Les faiblesse des organes des sens : vue, ouie, odorat, toucher sont aussi touchés par les phénomènes que nous venons d’évoquer.

COMMENT RALENTIR LE PROCESSUS par la NUTRITION**

  • Manger bien :une diéte équilibrée , variée..en quantité raisonnable : quelque soit la philosophie de chacun concernant son régime alimentaire ,le respect des grands équilibres ( Protéines, Glucides,Lipides ) , la consommation de fruits et de légumes frais et des apports journaliers en phase avec les besoins de l'organisme constituent la base indispensable d'un bon entretien du corps . La consultation d'un nutritionniste permet une approche rationnelle et adaptée .
  • Boire de l’eau : l'eau est le premier aliment !! . L’eau est très importante par son rôle de nettoyage de l’organisme plus que par ce qu’elle apporte . La bonne hydratation des tissus est une condition nécessaire pour l'évacuation des toxines et des déchets .
  • Drainer et détoxifier : il est impératif de faire plusieurs fois par an une cure avec des plantes assainissantes pour libérer l’organisme en stimulant les organes d’élimination. Cela doit se faire régulièrement aux changements de saisons et/ou de manière ponctuelle en cas de stress, de fatigue….
  • ET SURTOUT Prendre des compléments nutritionnels antioxydants : il faut apporter à l’organisme les éléments pour se défendre contre les radicaux libres. . Ingérer chaque jour des anti-oxydants naturels est un moyen efficace de compléter les apports alimentaires.

** note : les Compléments Alimentaires ne sauraient se substituer à un traitement médical visant à soigner une pathologie,leur consommation correspond à une hygiène préventive et ciblée telle que décrite ci dessus

Le produit qui vous convient : Souplesse

       
     
Les autres articles    
     
 
Drainer et détoxifier l'organisme Drainer et détoxifier l'organisme
Eliminer toxines et déchets organiques :une priorité pour être en forme
Préménopause et Ménopause Préménopause et Ménopause
En toute sérénité
Sport et toxines Sport et toxines
Elimination des toxines, entretien des articulations etc..
La vue La vue
Un bien précieux à conserver
La mémoire La mémoire
A ne pas oublier!!
Stress Stress
Bien gérer les attaques extérieures!
Fatigue et système immunitaire Fatigue et système immunitaire
Gérer son tonus
Circulation et insuffisance veineuse Circulation et insuffisance veineuse
25% de la population est concernée